La restauration est une partie du métier de maître verrier. Redonner aux panneaux anciens leurs beautés d’antan, tout en respectant ce qui avait été réalisé. Je ne remplace pas, je cherche à conserver au maximum les pièces anciennes dans un soucis de préservation du patrimoine.
La restauration n’est pas mon activité principale, mais c’est toujours avec plaisir que je me replonge dans notre histoire et que j’étudie les techniques anciennes pour redonner vie à ces chefs d’oeuvre.

Restauration de l’église Saint Louis, à Hauterive (03)

L’ancienne église Saint Pierre datée du 14e siècle a été détruite suite aux grandes crues successives de l’Allier, dont seul le clocher a résisté. Elle fût reconstruite entre 1862 et 1867 par l’architecte Abel Madeleine, selon un axe peu commun nord-sud, grâce à un don de l’empereur Napoléon 3. Elle est composée dans la nef de 7 vitraux qui ont été réalisé en 1867 par A. Champrobert (Clermont Ferrand) et le huitième en 1903 par J. Vantillard (Paris). 8 quadrilobes et une rosace forment la partie haute de la nef.

La restauration des vitraux a été entamée en juin 2017 et s’est terminée en août 2019. Il y avait la restauration de 4 quadrilobes situés en nef haute côté OUEST, la création de 4 trilobes situés dans 2 chapelles de chaque côté du choeur et la restauration des 4 grandes baies situés côté EST dont 3 panneaux de A. Champrobert et le panneau de J. Vantillard.

Les plombs très oxydés ont été remplacés, les pièces de verre cassées ont été soit recollées soit remplacées et les pièces sur lesquelles la peinture s’écaillaient ont soit été traitées soit remplacées selon le degré de gravité des problèmes rencontrés. Beaucoup de travail très minutieux pour le nettoyage et la remise en état de ces magnifiques vitraux.

eglise saint louis de hauterive

Restauration de la Chapelle Notre Dame de la Salette, Le Vernet, Allier, France

La Chapelle Notre-Dame-de-la-Salette a été construite en 1911, dans un mélange de styles néo-roman / baroque, avec certains attributs du début du XXème siècle.
Propriété du Diocèse de Moulins, cette dernière est encore utilisée pour certains événements religieux du village (mariage, enterrement).
C’est une chapelle en plan longitudinal bordé de contreforts. On trouve un petit clocher-mur qui ne comporte qu’une seule cloche, ce qui est une petite curiosité par rapport à son époque de construction. Cette chapelle possède plusieurs baies avec des vitraux du début du XXème siècle. Suite à une chute de grêle, plusieurs vitraux situés dans le chœur derrière l’autel ont été cassés. J’ai donc pris ces panneaux afin de les nettoyer et refaire les pièces qui ont été cassées. J’ai aussi donné un coup de nettoyage sur les panneaux qui sont restés en place.